Les Français ont élu une nouvelle Assemblée nationale qui conforte le mouvement du Président de la République

AN 2017

J’apporte mes félicitations à Jacqueline MAQUET et Brigitte BOURGUIGNON, mes deux ex-collègues dont je sais que l’engagement à Gauche ne faiblira pas. Au regard de la « tâche brune » du bassin minier, leur responsabilité est immense pour notre territoire.

L’élection de 308 parlementaires « La République en Marche » et 42 parlementaires « Modem » à l’Assemblée nationale confirme la réussite du mouvement du Président de la République et la volonté du « renouvellement » de la part des électeurs.

L’ampleur inédite de l’abstention, 57.4%, est malheureusement la seconde facette de cette élection, la défiance dans notre système politique et celles et ceux qui le font vivre, quand il faut aussi constater le nombre important de bulletins nuls et de bulletins blancs.

L’élection de 8 députés d’extrême-droite, et la réussite de la « Gauche radicale », sont aussi la démonstration d’une volonté de nombreux concitoyens de « renverser la table ».

Au-delà de ma tristesse militante avec la déroute du parti socialiste, qui n’obtient que 29 sièges à l’Assemblée nationale, j’estime que la Gauche paie un lourd tribut, compte tenu des réformes engagées dans une situation difficile. Mais, ne nous réfugions dans le constat nostalgique, nous devons regarder en face notre échec collectif pour refonder demain.

Je suis blessée de voir 8 élus du FN, j’ai une « tristesse personnelle » de voir que le Pas-de-Calais envoie la moitié de ces parlementaires d’extrême-droite, issus du bassin minier, terre de lutte sociale et traditionnellement de Gauche.

Face à une crise socio-économique qui dure depuis plusieurs décennies après un passé industriel et minier rayonnant pendant la première moitié du 20ème siècle, les élus parlementaires et le Conseil Régional, le conseil départemental, les communautés d’agglomération et les mairies, principalement de Gauche, ont porté des projets et des perspectives afin de sortir ce territoire du marasme social et économique dans lequel la fermeture des mines et des industries l’avait plongé…

L’action ne suffit pas, encore faut-il que nos concitoyens la vivent au quotidien… Nous devons approfondir nos relations avec eux, redynamiser notre capacité de dialogue et la force du message politique au service de l’intérêt général.

Femme de conviction, parlementaire, je garde mon optimisme dans les capacités et les atouts de notre pays.

Dans cette nouvelle période qui s’ouvre, nous devons poursuivre avec force nos engagements pour faire réussir la France, nous devons avancer ensemble et préserver nos valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité, car comme disait Jean JAURES : « l’Histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir ».

Aussi, je souhaite la réussite du Gouvernement dans les réformes socio-économiques à mener – réussir à redresser la France tout en préservant notre modèle social, renouveler notre vivre ensemble et notre Avenir commun -.

Quand il le faudra, je souhaite rester l’aiguillon nécessaire.

12345...798

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord