Archive pour 'Accueil'

La France honore les combattants de la Liberté, les héros de la République

 

pantheon-ext

Ce mercredi 27 mai dernier, en cette année de centenaire de la « boucherie » de l’Artois où des centaines de milliers de vies ont été brisées sur notre territoire régional, ainsi que du 70ème anniversaire de la fin de l’horreur de la seconde Guerre mondiale, le Président de la République a honoré des héros de la Nation, des combattants de l’ombre, par l’entrée de 4 français au Panthéon : Pierre BROSSOLETTE, Geneviève DE GAULLE-ANTHONIOZ, Germaine TILLION et Jean ZAY

Cette reconnaissance de la Nation pour ses « Quatre Vies en Résistance » comme est intitulée l’exposition actuelle au Panthéon, nous rappelle que le 20ème siècle a été celui de l’industrialisation de la mort et de la mondialisation de la guerre, par 2 fois, avant celle des marchandises, des déplacements humains et des flux financiers.

« Aujourd’hui, la France a rendez vous avec le meilleur d’elle-même » a exprimé François HOLLANDE en introduction de son discours, appuyant la symbolique de l’esprit citoyen et de l’unité de la Nation, tant lors des deux conflits mondiaux qu’aujourd’hui après les attentats de janvier dernier.

Pierre BROSSOLETTE, Geneviève DE GAULLE-ANTHONIOZ, Germaine TILLION et Jean ZAY incarnent « la République en en rappelant les valeurs » parce qu’ils se sont dressés face à l’Occupation et à la barbarie, parce qu’ils se sont totalement dressés pour combattre le nazisme.

4 français qui représentent la diversité de la France dans l’unité de l’idéal républicain : « Quatre héros si différents par leurs origines, leurs opinions et leurs parcours. Qu’y a-t-il donc de commun entres ces deux femmes rescapées de l’enfer des camps et ces deux hommes disparus atrocement dans les derniers jours de l’Occupation ? Entre ces deux catholiques qui mirent leur vie au service de la dignité humaine et ces deux francs-maçons qui eurent très jeunes des responsabilités politiques importantes ? Entre ces deux sœurs de combats pour un monde commun et ces deux précurseurs d’une République nouvelle ? ».

Dans ces phrases hautement symboliques, le Président de la République a rendu l’hommage légitime de notre pays à l’ensemble des héros de l’ombre, à cette force de conviction qui unit, au delà des différences et de l’esprit partisan, autours du socle fondamental de notre Nation : Liberté, Egalité, Fraternité

C’est avec beaucoup d’émotion, tant de la parlementaire que de la citoyenne, que j’ai suivi l’inhumation de ces héros au cœur du « temple laïc » de notre Nation, reprenant à mon compte ces mots du Chef de l’Etat : « La République, c’est un mouvement, c’est une construction, c’est une passion. Une passion généreuse. Une passion rationnelle. Une passion rassembleuse. Avec toujours le refus radical de la fatalité. Ne pas plier. Ne pas se replier. Espérer et lutter. Tel est l’esprit inextinguible de la Résistance. »

123

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord