La baisse du nombre de contrats aidés, une injustice majeure

Malgré le desserrement du « tour du vis » pour l’Education nationale récemment annoncé par le Gouvernement, la limitation des Contrats Aidés risque de supprimer des postes au service de la population. Et en plus d’un dispositif d’accompagnement de retour à l’emploi, il est important de parler des personnes, de celles et ceux qui grâce à un emploi aidé, réintègrent le « monde actif » par le retour dans une activité professionnelle. Au-delà du sujet du service rendu, les contrats aidés sont aussi une solution pour répondre à un problème humain de solidarité.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord