Emmanuel MACRON : le 25ème Président de la République française

france-emmanuelmacron-louvre

Le résultat de l’élection présidentielle a été, pour moi, un moment d’émotion, un moment de fierté pour la France.

Au-delà d’élire le plus jeune Président de la République, c’est une image forte que nous avons donné au Monde : celle du renouvellement, de la volonté d’ouverture, en refusant le repli et le rejet, celle de la volonté de construire une Europe solidaire et inventive.

Malgré une abstention de plus de 25% et un nombre de bulletins blanc et nul importants, Emmanuel MACRON est élu avec 20 754 000 voix, soit près de 2 millions de voix de plus qu’en 2007 et près de 2.8 millions de voix qu’en 2012.

Pour autant, la « turbine » électorale aux législatives que donne l’élection présidentielle est-elle évidente pour dégager une majorité parlementaire claire ?

Républicaine convaincue, je veux la réussite de la France ! Cela suppose d’accompagner la majorité présidentielle, avec détermination mais vigilance et exigence.

Sans compromission, la responsabilité politique impose d’être constructif.

La France est belle, elle doit retrouver confiance, unité sociale et territoriale.

A l’intérieur du Parti Socialiste, je me situe dans cette logique : constructive mais vigilance et exigeante.

A la veille du rendez-vous électoral des législatives, nous avons obligation de donner une orientation politique claire, mais aussi de reconstruire une Gauche de gouvernement, sociale, constructive, qui réinvente l’Europe.

Ce que je souhaite, c’est la social-démocratie, il nous faut agir par étape.

Pour la reconstruction de la social-démocratie, nous devons analyser nos carences, tant sur le plan idéologique que sur les stratégies engagées par notre parti.

Nous devons savoir reconnaitre nos erreurs collectives, en particulier ces 5 dernières années. Le constat est que nous n’avons pas été un parti de gouvernement, c’est-à-dire un parti qui accompagne la politique gouvernementale mais qui sait être un « aiguillon », le résultat des débats internes devant être respecté.

Nous devons aussi comprendre la victoire d’Emmanuel MACRON, et la volonté de beaucoup de nos concitoyens de « vouloir renverser la table ».

Pour les élections législatives, je suis avec mes camarades qui vont mener un beau combat politique.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord