Archive pour août, 2016

Colomiers, le rassemblement de rentrée de la majorité socialiste en terre toulousaine

Ce lundi 29 août, j’ai été heureuse d’assister au meeting de la majorité présidentielle à Colomiers.

Sans angélisme, je me félicite de la qualité des débats, entourée de nombreux camarades socialistes venus soutenir l’action du Gouvernement. Dans le respect des divergences qui nous grandissent et l’intérêt du dialogue démocratique, j’estime que nous devons nous apaiser, nous rassembler et défendre fièrement les nombreuses actions entreprises pour le redressement de la France dans la Justice depuis 2012. Nous n’avons pas rougir de nos actions !

Nous devons faire front commun autour de ce qui nous rassemble pour continuer de réformer la France dans les valeurs d’humanisme et de progrès social ! Ne nous divisons pas dans un spectacle médiocre de « politique politicienne » que nos concitoyens méprisent légitimement, car comme le Premier Ministre, « Je mets en garde contre cette surenchère de diviseurs qui n’ont qu’un seul objectif : punir, et punir la gauche de gouvernement. Si nous partons divisés, nous perdrons à coup sûr ».

Face à une extrême droite qui attend tapie dans l’ombre et le retour du conservatisme de droite dont le discours « glissant » surfe sur les peurs et les divisions, nous devons avancer ensemble afin de poursuivre la construction du projet France centré sur les valeurs de solidarité, d’égalité, de fraternité, valeurs socle de notre République.

Car si le débat d’idées Gauche-Droite est essentiel, le débat Gauche-Gauche nécessaire, si le droit d’inventaire est légitime, les querelles intestines et les ambitions personnelles ne nous grandissent pas ! « Cette politique spectacle » ne fait que renforcer la défiance de nombreux concitoyens envers l’action politique, ainsi que le refus grandissant d’intégration de chacun à la « vie de la cité », ce sentiment d’appartenance nationale pourtant primordiale pour faire vivre ensemble notre République et notre destin commun.

« Ce n’est jamais parce que la gauche est au pouvoir que c’est difficile, c’est parce que c’est difficile que la gauche est au pouvoir » a déclaré avec justesse le Président de la République à la Fondation Jean Jaurès en mai dernier. Rappelons-nous de ces paroles de la conclusion de ce discours : « Avançons, sans regret, sans calcul, sans répit, et sans savoir, comme le disait Jaurès, quelle récompense nous sera réservée. La récompense elle ne sera pas dans l’Histoire, la récompense, elle sera dans l’avenir ».

12345

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord