Archive pour mai, 2016

Le Premier Ministre engage la responsabilité du Gouvernement

FRANCE-POLITICS-GOVERMENT-LABOUR-LAW

Alors que le Gouvernement a dialogué sur le projet de loi travail depuis sa présentation aux partenaires sociaux le 14 mars dernier, les difficultés persistantes effectuées par une « minorité de blocage » contraignent le Premier Ministre, Manuel VALLS à l’utilisation de l’article 49-3, après de nombreuses évolutions apportées afin de répondre aux légitimes revendications de beaucoup.

Parlementaire de la majorité socialiste, j’apporte mon soutien au Gouvernement qui se trouve dans l’obligation d’engager sa responsabilité, parce que « la réforme doit aboutir (…), le pays doit avancer (…),  les représentations salariales et les droits des salariés doivent progresser » comme l’a exprimé notre Premier Ministre devant les Députés.

Je soutiens d’autant plus cette décision que depuis la présentation du projet il y a deux mois, des avancées ont été effectuées par le dialogue, des concessions ont été obtenues par la négociation, afin de présenter un texte « cohérent et équilibré (…) fruit du compromis ».

Il me semble important de rappeler les apports importants à ce projet, tant lors de la concertation avec les partenaires sociaux et les « courants de Gauche », que lors de la réunion des parlementaires avec le Premier Ministre, alors même que près de 470 amendements sont apportés au texte retenus par le Gouvernement.

Une raison me fait regretter l’utilisation du 49-3, l’arrêt à la discussion parlementaire concernant les amendements qui devaient être débattus, notamment ceux présentés par les députés du Pas-de-Calais, afin d’apporter encore des évolutions à ce projet important pour notre pays.

Aussi, je serai investie dans le travail préparatoire avant l’examen prochain au Sénat, et je serai active, avec la force de mes convictions, pour permettre d’apporter des avancées nouvelles au projet qui n’ont malheureusement pas pu être débattues à l’Assemblée Nationale.

Enfin, si j’estime que le débat au sein d’une même famille politique est légitime, important et nécessaire, mais je défends qu’il ne doit s’effectuer qu’à l’intérieur même de cette famille, et que les arbitrages votés à l’issus des débats internes doivent être respectés.

12345

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord