• Accueil
  • > Archives pour juillet 2015

Archive pour juillet, 2015

1er juillet, l’entrée en application des mesures de justice instaurées par le Gouvernement

ECO-SIMULATION-alloc

Comme chaque année, le 1er juillet est la date d’entrée en application de différentes mesures prises par le Gouvernement.

Au delà des actions de prévention, comme la baisse du taux d’alcoolémie autorisé pour les jeunes conducteurs (à 0,2g/l), l’interdiction des oreillettes au volant ainsi que l’obligation pour les restaurateurs d’indiquer les allergènes contenus dans les menus, le Gouvernement met en place des évolutions pour plusieurs prestations sociales.

En effet, les allocations chômages sont revalorisées de 0,3% pour plus de 1,5 millions de demandeurs d’emploi, de nouveaux contrats sont établis pour les bénéficiaires de l’Aide au paiement d’une complémentaire Santé (ACS), et la modulation des allocations familiales entre en vigueur.

Sur ce sujet qui peut diviser les Français, entre « l’universalité des droits » et « l’équité », il m’apparaît important de rappeler que, dans cette période difficile qui exige des efforts importants pour le redressement des finances publiques et de notre économie tout en préservant notre modèle social, le Gouvernement met en place des « mesures de justice ».

En effet, cette action courageuse dénoncée par l’opposition comme une « volonté de briser la politique familiale » en France, est mise en œuvre par le Gouvernement socialiste pour la pérennisation de notre système général d’allocations familiales.

Comme je l’avais indiqué dans mon article du 7 novembre dernier, intitulé « Le PLFSS 2015, la continuité des réformes pour préserver notre modèle social » : « la modulation des allocations de base se fonde sur un plafond de revenus important : elles seront divisées par deux à partir de 6 000€ nets de revenus mensuels pour le foyer, et par quatre à partir de revenus supérieur à 8 000€  nets par mois. Ainsi, un couple qui perçoit plus de 6 000€ de revenus mensuel ne percevra plus 129,34€/mois au deuxième enfant mais la moitié, soit 64,67€. (…) Mieux cibler les familles pour rendre les aides plus équitables, tel est le choix politique du Gouvernement, la volonté de redressement dans la justice »

Dans les faits, cette mesure concerne environ 500 000 familles, financièrement plus « aisées », sur les 5 millions de familles françaises qui perçoivent des allocations familiales, avec des économies annuelles de plus de 800 millions d’euros.

Soyons à la hauteur des réalités socio-économiques pour être au rendez-vous de la pérennisation de notre modèle social républicain, dans ses valeurs de partage et de solidarité nationale, de justice sociale et d’équité !

1...678910

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord