• Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Archive pour juillet, 2014

Réforme territoriale, l’accélération législative ne permet pas une construction raisonnable de l’avenir des territoires régionaux

carte-13-regions-france-640x360

Dans le cadre de la réforme territoriale, j’ai acté le vote de l’Assemblée Nationale, mais je continuerai à demander un temps de réflexion pour construire des liens qui pourront exister entre les deux Régions Nord Pas de Calais et Picardie.

Je me suis personnellement positionnée pour la proposition du Gouvernement qui créée 14 grandes Régions, avec le maintien du Nord-Pas-de-Calais dans sa structure actuelle. « Si on se compare aux Länder allemands, on est dans la première moitié. On n’est pas petit. Je ne voyais pas l’intérêt d’y ajouter d’autres territoires » a déclaré Monsieur Philippe VASSEUR, ancien Ministre et Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Région Nord Pas de Calais.

Sans être fermée à des évolutions futures, j’ai exprimé mon opposition personnelle à un « mariage immédiat » avec la Picardie. J’estime que « les enjeux relevés dans cette proposition de fusion (…) pourront être revus entre 2015 et 2020 avec l’analyse des réalités qui apparaitront, afin de réviser ou non les périmètres des nouvelles régions dans l’objectif d’une adaptation cohérente et ambitieuse des territoires régionaux (…). »  

De plus, j’ai bien entendu les arguments « d’Histoire partagée », de langue régionale partagée, mais ces raisonnements ne prennent pas en compte l’Histoire régionale dans sa plénitude, par exemple la langue régionale de référence est le Flamand en Flandre intérieure quand on évoque la commune de Bergues.

Or, on ne prépare pas l’avenir de nos territoires en arguant d’une « culture locale » avant même les intérêts des habitants et les enjeux de développement économique dans les 5, 10 et 20 ans…

D’autre part, les arguments concernant la création de « grandes régions » de 5, 6 ou 8 millions d’habitants peuvent être entendus, mais la question existe aussi pour d’autres régions.

Aussi, dans ce contexte flou, je réitère que nous aurons la période de 2015 à 2020 pour avancer sur cette réflexion ; ces 5 années m’apparaissent nécessaire afin de construire une analyse pertinente et ambitieuse face à cette décision actuelle que je trouve prématurée.

D’ailleurs, dans le raisonnement retenu par les députés pour cette fusion Nord-Pas-de-Calais/Picardie, l’argument économique évoque essentiellement la frontière de la Somme sur son versant agroalimentaire.

C’est pourquoi il me semble important, au regard de la 2ème loi qui définira les compétences des Régions ainsi que les possibilités de levier fiscal, de pouvoir construire un véritable contrat politique, économique et sociale, qui sera permis grâce à l ‘application du droit d’option…

Agir dans la précipitation ne me semble pas constructif, car si j’ai beaucoup de respect pour les citoyens picards, il faut tenir compte d’une région Nord-Pas-de-Calais très construite autours de ses 2 départements, avec sa façade maritime, sa fonction d’euro région, sa métropole lilloise.

Prenons encore, pendant 5 ans, le temps de l’analyse et du dialogue pour avancer avec cohérence, dans un délai où le projet du Canal Seine-Nord devra être un lien fédérateur qui permette de construire de façon sereine mais réfléchie une grande région

12345...10

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord