Archive pour mai, 2014

L’Assemblée Nationale accorde sa confiance au programme de stabilité budgétaire

programme-de-stabilite-20014

Par 265 voix contre 232, les députés ont adopté le programme de stabilité budgétaire présenté par le Premier Ministre, Manuel VALLS, afin d’engager le rétablissement des finances de notre pays.

Ce vote consultatif, voulu par le Chef du Gouvernement, a été effectué pour le « respect que nous devons au Parlement »  concernant cet « acte fondateur » sur « des choix qui engagent la France » comme l’a expliqué Manuel VALLS à l’issu du vote.

Je tiens à apporter mon soutien au Premier Ministre qui engage courageusement la France sur le chemin du redressement, dans un discours honnête aux françaises et aux français sur la réalité et les enjeux importants de notre situation socio-économique, sur les réformes qui s’imposent pour pérenniser notre système social, ainsi que sur les efforts collectifs nécessaires à engager pour redresser notre pays dans la Justice.

Suite à ce vote important qui légitime l’action du Gouvernement, l’actualité se focalise sur les 67 abstentions lors de ce vote, dont 41 députés socialistes. Cette défiance d’une minorité de parlementaires de la majorité présidentielle fait partie de la vie démocratique, et démontre surtout la liberté de parole au sein du groupe socialiste ainsi que la richesse du débat interne.

Personnellement, je regrette cette position de certains socialistes ; j’estime que face à la situation difficile de notre pays, aux difficultés quotidiennes de trop nombreux citoyens ainsi qu’aux doutes grandissants de la population dans notre Avenir commun, qui débouchent sur la montée de la méfiance et de la défiance des français devant la Politique, nous devons demeurer unis pour réussir le défi du redressement ainsi que le défi du retour de la confiance des français dans la classe politique et dans l’action gouvernementale.

D’ailleurs, je tiens à rappeler la position « d’abstention positive » du groupe centriste, dont 17 députés de l’UDI se sont abstenus et 3 ont voté pour le texte, à l’instar d’un député UMP qui s’est prononcé favorablement et 3 se sont abstenus.

Je soutiens la politique de l’offre initiée par le Président de la République, mise en place par le Gouvernement, dès lors que le pacte de solidarité en est le corolaire obligatoire. Nous devons préserver notre modèle social.

J’attends avec exigence un débat de fond sur l’évolution de nos collectivités territoriales en regard du rôle et de la place de l’Etat.

J’acte avec intérêt la parole retrouvée du Parti socialiste grâce à Jean-Christophe CAMBADELIS.

Comme le Premier Ministre en conclusion de son discours, je tiens à réaffirmer que  « J’assume les choix qui sont faits! J’assume, car c’est le choix de la cohérence! Du courage! J’assume, car c’est le choix de la croissance et de l’emploi! J’assume, car c’est le choix des réformes et de l’avenir! J’assume, car c’est le choix d’une fierté et d’un optimisme retrouvés! J’assume, car c’est le choix de la confiance! J’assume, car c’est le choix de la France! Et ces choix, assumons de les faire ensemble! »

1...45678

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord