Archive pour mars, 2014

Après l’écoute et le dialogue avec les sages-femmes, le Gouvernement apporte des réponses concrètes

sage femme

Depuis la mobilisation légitime des sages-femmes en octobre 2013, le Gouvernement a engagé une concertation et une réflexion sur leur situation et leurs revendications afin de mettre en place une véritable évolution qui répond aux besoins ainsi qu’aux attentes de ces professionnels de santé.

Médecin de profession, parlementaire investie sur les questions médicales, sanitaires et sociales, je comprends les problématiques existantes en terme de reconnaissance de la profession, avec notamment la question d’un statut spécifique du métier dans la complexité des différents statuts médicaux.

Je suis avec intérêt les débats et les récentes propositions de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol TOURAINE, qui ont fait suite à des travaux constructifs avec les représentant des sages-femmes.

Les 5 mois de négociations constructives avec les acteurs ont abouti sur la présentation de 5 mesures concrètes par la Ministre de la Santé :

- la création d’un statut médical des sages-femmes dans la fonction publique hospitalières

- un renforcement de la formation, en 4ème et 5ème année de maïeutique, avec l’alignement de la rémunération des étudiants en médecine.

- la valorisation des compétences médicales existantes mais peu « utilisées », comme effectuer des consultations de contraceptions ou le suivi gynécologique de prévention

- le renouvellement des responsabilités par l’intégration des sages-femmes à l’élaboration du projet médical d’établissement, sur les réflexions de la prise en charge des mères et des nouveaux-nés, dans la création d’unités fonctionnelles en relation étroites avec les médecins

- la revalorisation des rémunérations afin de prendre en compte le niveau de responsabilité de la profession

De plus, la volonté du Gouvernement étant de répondre véritablement aux problématiques existantes, la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Madame Geneviève FIORASO, poursuit la réflexion, le dialogue et le travail concernant les évolutions possibles de la formation initiale des sages-femmes.

Pour finir, je terminerai mon propos en reprenant la conclusion du discours de Marisol TOURAINE, lors de la conférence de presse du 04 mars dernier sur le sujet : « Un nouveau statut ; des compétences médicales mieux reconnues ; des responsabilités nouvelles ; une formation renforcée ; et une rémunération prochainement revalorisé. Ces avancées sont essentielles pour la profession de sage-femme et, au delà, pour la santé de nos concitoyennes. Ces avancées marquent une véritable rupture dans la place et le rôle donnés aux sages-femmes ».

 

12345...10

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord