Archive pour mai, 2013

La politique de la Ville au cœur de l’action politique : un moteur du redressement, un acteur majeur du vivre ensemble

La politique de la Ville au cœur de l’action politique : un moteur du redressement, un acteur majeur du vivre ensemble dans La politique locale et régionale politique-d-ela-ville1-300x225

Après le nouveau souffle donné au « contrat de ville », le Gouvernement continue avec détermination le travail de réflexion et de mise en place de mesures au service du « mieux vivre ensemble », ainsi que la mise en place d’actions en faveur des quartiers populaires et des habitants.

Suite à la concertation thématique « Quartiers, engageons le changement » ainsi qu’au Comité Interministériel des Villes, le Ministre délégué à la Ville, François LAMY, a présenté, lors du Conseil des Ministres du 02 mai dernier, les dispositifs élaborés pour répondre aux multiples enjeux de la politique de le Ville.

Je me félicite de la décision du Gouvernement d’intégrer la territorialisation des politiques publiques comme une priorité, afin de mobiliser au mieux les moyens nécessaires pour les quartiers qui en ont besoin dans une vision globale du territoire.

Je me réjouis aussi que l’expérimentation de cette « échelle pilotage » des politiques publiques s’effectue sur les contrats de ville 2014-2020 de plusieurs intercommunalités, dont celle d’Arras (se référer à mon article du 24 avril dernier).

Dans ce cadre, suite à la circulaire du 30 novembre 2012, des conventions d’objectifs ont été conclues entres les ministères de « droit commun » et le Ministère de la Ville, afin de focaliser les moyens de chacun vers les mêmes objectifs, comme pour le développement des maisons de santé (avec le Ministère des affaires sociales et de la santé), la mobilisation des emplois d’avenir sur ces zones (avec le Ministère du Travail et de l’emploi), etc.

De plus, la « transversalité de l’intervention » permettant de mieux comprendre et de mieux agir sur les problématiques complexes et les différents enjeux, ces conventions d’objectifs mobilisent aussi les institutions locales (les Régions, les Départements), les acteurs importants (la C.A.F, le Pôle Emploi, …), ainsi que le soutien financier pour l’entreprenariat et l’emploi, avec la création d’un fonds par la Banque Publique d’Investissement.

De plus, la géographie prioritaire va être simplifiée sur « 1000 quartiers prioritaires » pour affiner la compréhension des territoires et des enjeux, ainsi que pour améliorer les mécanismes d’intervention et les dispositifs conjoints.

Enfin, la poursuite du renouvellement urbain (par l’achèvement du programme actuel avant la mise en place d’une nouvelle génération de projets), allié aux nouveaux contrats de ville 2014-2020, vont développer la mobilisation globale et ambitieuse de l’ensemble des acteurs politico-socio-économiques, ainsi que des réseaux d’animation sur une échelle d’intervention cohérente en terme de problématiques urbaines : l’habitat, la cohésion sociale, la sécurité, le transport, le dynamisme économique, l’insertion, l’emploi, etc.  

Loin des « basses tentatives de déstabilisation du pouvoir » dans cette période de crise majeure, le Président de la République garde le « cap » du redressement de la France dans la Justice et l’Egalité.

123456

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord