Archive pour mai, 2013

Alors que le MEDEF prépare la succession de sa « tête », le Gouvernement continue le combat pour le redressement

Alors que le MEDEF prépare la succession de sa « tête », le Gouvernement continue le combat pour le redressement dans La politique nationale fh-conf-sociale-300x150

La semaine dernière, les 5 candidats à la présidence du MEDEF ont passé leur « grand oral » d’une heure devant le conseil exécutif de l’organisation patronale.

Dans cette période socio-économique difficile, chacun des candidats a montré une « volonté offensive » pour peser sur les grandes négociations sociales dans le cadre des réformes à venir.

Après le vote de l’Accord National Interprofessionnel (A.N.I), même si celui-ci n’est pas unanimement accepté, la méthode de la négociation sociale du Président de la République et du Gouvernement prouve que c’est dans le dialogue et le consensus que les solutions cohérentes et pérennes sont mises en place.

Comme je l’ai déjà expliqué, je comprends l’impatience légitime face à la crise qui frappe le quotidien de la majorité des français, mais François HOLLANDE concrétise le projet présidentiel avec détermination pour redresser le pays.

Le gouvernement met en place les réformes sur tous les fronts, mais les résultats ne peuvent malheureusement pas apparaître immédiatement, en une seule année, surtout dans ce contexte de crise majeure qui continue à avoir des répercussions si lourdes sur l’économie européenne et mondiale.

Je comprends les craintes de certains syndicats qui ont refusé de signer l’A.N.I, mais c’est aussi un texte « qui répond aux problématiques de l’emploi dans un moment difficile et apporte des droits nouveaux aux salariés » comme l’avait dit Laurent BERGER, secrétaire général de la CFDT.

D’ailleurs, je me suis exprimée plusieurs fois sur le sujet (se conférer aux articles de mon blog du 24 avril et du 15 mai dernier).

Aussi, comme l’ensemble des élus de la majorité, je suis mobilisée pour répondre aux exigences des réalités socio-économiques dans la conviction d’un redressement dans la Justice. Comme l’ensemble des élus de la majorité, je suis mobilisée pour sauver l’activité et l’emploi, pour relancer la croissance et réussir le changement.

Parlementaire du Pas-de-Calais, je connais malheureusement les difficultés qui frappent durement les entreprises et les salariés, comme dans mon implication pour les dossiers locaux : le site industriel DOUX à Graincourt-lès-Havrincourt, l’usine MERYL FIBER à Saint-Laurent-Blangy, ou aujourd’hui pour l’entreprise FRAISNOR à Feuchy.

Je sais le découragement de certains face à cette situation si difficile, le désespoir de salariés qui perdent leur emploi, de familles précarisées qui ont peur du lendemain… mais mon devoir de représentante du peuple, ainsi que mes convictions socialistes de justice et de progrès social, me poussent à continuer le combat quotidien pour la réussite du redressement, comme par exemple pour l’avenir de la papeterie STORA ENSO à Corbehem.

Face à ceux qui utilisent l’incertitude actuelle, la crainte de l’avenir, le « bouc émissaire » et le « y’a qu’à, faut que » pour mieux diviser les français, nous devons rester rassembler pour sortir ensemble de cette situation difficile, nous devons garder notre pleine confiance dans les réformes courageuses du Gouvernement pour le redressement de la France.

A ceux qui voulaient « du sang et des larmes » pour sa conférence télévisée du 28 mars dernier, le Président de la République avait répondu qu’ « (…) il faut donner de l’espoir au contraire ! ».

Comme François HOLLANDE, je pense qu’il faut transmettre l’espoir pour avancer et réussir, je terminerai donc mon propos par une citation de Winston CHURCHILL : « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ».

123456

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord