• Accueil
  • > Archives pour février 2013

Archive pour février, 2013

Le scandale de la « viande de cheval » doit permettre à l’Europe d’avancer !

Le scandale de la « viande de cheval » doit permettre à l’Europe d’avancer ! dans l'Europe viande-de-cheval-le-parisien-300x199

Après la mise au jour il y a environ un mois en Irlande et au Royaume-Uni, l’ampleur de ce scandale touche désormais une grande partie des pays européens : Royaume-Uni, France, Autriche, Norvège, Danemark, Pays-Bas, Allemagne, Suisse, Suède, Espagne, Italie, Belgique, Finlande, Portugal et même la Chine.

Les plus grandes marques ont retiré des plats cuisinés  après des contrôles ADN des produits. Le numéro un mondial de l’agro-alimentaire annonçait le 18 février dernier avoir retiré « immédiatement » de la vente deux plats de pâtes commercialisés en Espagne et en Italie. Le même jour, un grand groupe allemand de distribution déclarait retirer de la vente des plats au bœuf contenant de la viande de cheval en Finlande, en Suède, au Danemark et en Belgique.

En France, la filière des plats préparés pèse 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, partagé entres 9 acteurs principaux, qui travaillent avec près de 870 entreprises sous-traitantes. Ce secteur emploie un peu moins de 20 000 personnes, pour une production de 400 000 tonnes dont l’essentiel est consommée dans notre pays, et seulement 5% de cette production part à l’exportation.

A l’heure où les 27 membres de l’Union Européenne procèdent à des tests de « grande échelle », les premiers chiffres sur cette « tromperie » sont malheureusement déjà édifiants : 750 tonnes de viande de cheval achetées par Spanghero, dont 550 tonnes ont servi, via la société Comigel, à la confection de 4,5 millions de plats frauduleux vendus à 28 entreprises dans 13 pays européens.

Bien que ce scandale n’engage heureusement pas la santé des consommateurs, il met le doigt sur une filière « opaque », avec de nombreux intermédiaires.

Cette affaire met en évidence les besoins pour l’Union Européenne de renforcer la sécurisation des filières, même si ce scandale, débuté en Irlande, démontre aussi que le système d’alerte au niveau européen existe avec, en moins d’un mois, la grande partie des plats concernés retirés du marché ainsi qu’une enquête, diligentée par le Ministre chargé de l’Economie Sociale et Solidaire et de la Consommation, Benoît HAMON, qui a déjà rendu ses analyses donnant lieu à l’ouverture d’une procédure judiciaire qui déterminera les responsabilités.

D’autre part, je me réjouis que le Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Stéphane LE FOLL, après contrôle des stocks de l’entreprise, ait levé la suspension de l’agrément sanitaire pour la production, ce qui permet aux 300 salariés de retrouver leur activité professionnelle. L’agrément de stockage de matières premières, au centre des soupçons dans cette affaire, demeure actuellement suspendu pour Spanghero.

Dans une période socio-économique déjà difficile, cette duperie scandaleuse fragilise davantage une filière composée de nombreux sous-traitants, et jette un peu plus l’opprobre sur la nourriture industrielle, déjà ternie par la question de la « malbouffe », ses conséquences de santé publique et la perte de confiance des consommateurs.

Malheureusement, des « entreprises saines » et sans rapport avec cette affaire subissent aussi des « dommages collatéraux » sur leurs activités, comme l’entreprise locale FRAISNOR à laquelle j’apporte mon soutien chaleureux dans cette crise qui la touche actuellement.

Le Gouvernement a été réactif et juste sur cette affaire, avec une détermination forte dans la prise de décisions, la transparence des informations d’enquête, ainsi que sur la nécessité d’avancer, tant au niveau national qu’européen, à l’amélioration des filières agroalimentaires.

En ce qui me concerne, je soutiens les « circuits court » qui doivent permettre, sans être chauvin, de soutenir la qualité de production de nos éleveurs, dont l’engagement pour une viande de qualité sera implicitement reconnue lors de la tenue du salon de l’agriculture par les visites massives de nos citoyens.

1...34567...11

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord