Archive pour août, 2012

Le Gouvernement au travail après un été de préparation active

Le Gouvernement au travail après un été de préparation active dans La politique nationale le-Gvt--300x216

Aujourd’hui plus qu’hier, après le choix du changement et du redressement de la France que les Français ont exprimé le 6 mai dernier, nous devons être « support démocratique et républicain » pour la réussite commune du redressement économique, pour une dynamique de croissance durable et de l’emploi, pour une plus grande justice sociale et fiscale, pour lutter contre la précarité et l’exclusion, pour un assainissement de la dette publique et un « monde de la finance » réellement aux services de l’intérêt général.

Ces engagements forts et ces valeurs d’Humanisme et de progrès, François HOLLANDE les a défendu devant  tous les Français lors de la campagne présidentielle, et il s’y attache avec force depuis le début de son mandat.

Le Gouvernement de Jean-Marc AYRAULT s’attèle avec sérieux et conviction dans la mise en œuvre de ces engagements, sans le « bling bling » médiatique du précédent quinquennat mais avec une volonté de concertation et d’association de l’ensemble des citoyens à la prise de décision.

Les 5 ans de ce déferlement continu de communication politique ne doivent pas faire oublier que le travail et l’efficacité des actions du Gouvernement ne se résument pas à une omniprésence médiatique. Les conséquences des 10 années de pouvoir de Droite ne peuvent malheureusement pas se corriger en 100 jours.

Aussi, comme l’a indiqué le Premier Ministre, Jean-Marc AYRAULT,  « nous menons la bataille sur deux fronts : l’urgence et les réformes en profondeur » :

  – agir contre l’urgence par des mesures concrètes et immédiates comme l’augmentation du Smic et de la rentrée scolaire, la baisse du coût des carburants, le blocage des prix des loyers …

   – les réformes structurelles comme la réforme fiscale, la banque publique d’investissement, la volonté de donner les moyens nécessaires à la Justice et à l’éducation nationale, la volonté d’appliquer une politique de sécurité publique juste avec une police avec les moyens adaptés au service des citoyens dans un climat de confiance réciproque et de respect des libertés et droits individuels…

Dans un contexte national et européen difficile, les conditions socio-économiques exigent un travail acharné d’analyse, d’écoute et de compréhension de la situation générale afin d’appréhender la complexité des problématiques et des difficultés à relever pour répondre avec justesse, précisons et efficacité aux  réalités, aux besoins et aux attentes de l’ensemble des citoyens.

La réussite du redressement et du changement passe par la compréhension des enjeux, par une concertation avec l’ensemble des acteurs ainsi que par une pédagogie raisonnée de dialogue et d’explication des priorités et des actions engagées.

D’autre part, concernant le sujet du nucléaire qui a fait récemment l’actualité, je fais entièrement confiance dans les engagements de notre Président de la République, François HOLLANDE, concernant le bouquet énergétique de réduction de la part de la production nucléaire.

Devant les défis que la France doit relever face à une crise sociale et économique très lourde et quand le sujet de l’emploi est notre première priorité, le Parti Socialiste prend toute sa place dans le débat national, « l’Université d’été de la Rochelle » qui s’est déroulée en est l’exemple : le débat avec les militants, les professionnels des différents secteurs économiques et les acteurs de la société civile, l’établissement de pistes de réflexions, de propositions ainsi que de solutions concrètes et efficaces pour l’emploi, la précarité, le pouvoir d’achat, l’industrie, l’économie sociale, l’environnement…

Concernant le contexte industriel local, bien que je n’ai pas été présente lors des dernières manifestations légitimes des salariés à Graincourt-lès-Havrincourt, avec l’ensemble des collègues parlementaires et en particulier Jean-Jacques COTTEL, je suis de près et avec vigilance l’évolution de ce dossier sur le territoire et en relation avec le ministère.

Pour finir, « être un support démocratique et républicain » ne veut pas dire se taire et laisser faire, mais que les citoyens prennent toute leur place, maillon indispensable de notre société, dans le respect des règles et des idées de chacun, afin qu’ensemble et solidairement nous réussissions le défi national de redressement de notre économie, de notre Pays, du quotidien de chaque citoyen et de notre Avenir commun.

 

 

1234

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord