Archive pour mars, 2012

Les chiffres du chômage : le cynisme du Président-candidat

Le nombre de demandeurs d’emploi vient de connaître une « augmentation modérée » … pour le dixième mois consécutif. Il n’en fallait pas davantage pour réjouir le président candidat, affirmant que le chiffre de la DARES (service statistique du ministère de l’intérieur) manifestait « une augmentation tendancielle de l’augmentation du nombre de chômeurs ».

Cette seule formule démontre la fragilité de la situation réelle de l’emploi, car qui pourrait réellement se réjouir d’une « limitation de la hausse » ?

Si les variations mensuelles diminuent, il n’en est pas moins clair que la hausse est de 6 % sur l’année, limitée par ailleurs par l’utilisation de contrats aidés. Il est à noter, en effet, que le nombre de personnes employées dans le cadre de tels contrats connaît un record historique en février avec 370 100 personnes ! Qui plus est, malheureusement, une nouvelle fois, les chiffres de février révèlent que les seniors sont les plus touchés, les plus de 50 ans étant 1,3 % de plus qu’en janvier (14,6 % de plus sur l’année !)

Seul le « Président-candidat » semble se réjouir de ces chiffres,  cynisme quand on sait que le chômage continue de progresser fortement en France, portant à 4.278.600 le nombre de Français qui recherchent activement un emploi. Depuis que Le Président de la République est au pouvoir, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de + 1.047.100 …

L’autosatisfaction affichée par le candidat constitue un mépris total d’un quotidien toujours plus difficile vécu par les demandeurs d’emploi, lesquels se trouvent dans une situation que l’on doit à la politique destructrice d’emploi menée depuis 5 ans.

François HOLLANDE a pris la mesure et l’ampleur de cette situation dramatique générée par cette politique de suppression d’emplois publics, de multiplication des heures supplémentaires qui se sont substituées aux embauches, d’absence de véritable plan de relance, d’austérité budgétaire et salariale.

Autant de contre-sens économiques que François HOLLANDE entend combattre par une autre politique de l’emploi avec :

-    la mise en place d’un pacte productif basé sur une industrie ambitieuse

-    un contrat de génération propre à insuffler une solidarité intergénérationnelle dans l’entreprise : permettre l’embauche de jeunes en CDI, accompagnés par un salarié plus expérimenté, qui sera ainsi maintenu dans l’emploi jusqu’à son départ à la retraite afin de préserver les savoir-faire et d’intégrer les jeunes dans la vie professionnelle.

-    la création de 150.000 emplois d’avenir afin de faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi et l’action associative

-   le soutien aux entreprises avec la création d’une banque publique d’investissement, qui investira dans la recherche et l’innovation, soutiendra les PME-PMI, prendra des participations dans les activités stratégiques et les filières industrielles d’avenir, et dont les moyens seront mobilisés sous la forme de fonds régionaux en co-pilotage avec les régions.

Face un Président-candidat qui improvise en permanence, sans cohérence ni lignes politiques, François HOLLANDE a démontré ses compétences d’homme d’Etat à travers la qualité de sa campagne et de ses discours, et par un projet présidentiel ambitieux, cohérent et pragmatique pour répondre véritablement aux préoccupations des citoyens : pouvoir d’achat, fiscalité, chômage, etc.

Le réalisme et la compréhension des réalités socio-économiques sont des atouts de François HOLLANDE, traduit dans un projet clair avec des propositions précises.

Quand la droite n’a toujours pas de réel programme après 10 ans au pouvoir, François HOLLANDE, il y a un an, exprimait déjà sa « vision » et l’importance de mettre au centre des réflexions et des actions la jeunesse et la justice.

Il a indiqué sa volonté de mener une politique ambitieuse et novatrice pour remettre le thème de la Justice au cœur des fondamentaux de notre République : justice sociale, justice fiscale, justice salariale.

Notre pays, en attente de justice et de progrès social, mérite un président à la hauteur des besoins, des aspirations et des rêves de tous et de chacun. Je sais que les électeurs ne se tromperont pas, le 22 avril et le 6 mai, en portant François HOLLANDE à la tête de notre avenir commun.

12345...16

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord