• Accueil
  • > Archives pour septembre 2011

Archive pour septembre, 2011

Avec vous, pour le vrai changement

Qui peut sérieusement croire que le plan de rigueur présenté par le gouvernement et débattu à l’Assemblée nationale cette semaine est à la hauteur du défi économique auquel nous avons à faire face ? La réduction des déficits passe par les efforts de tous dans une logique de justice sociale, c’est une évidence, mais nécessite également des mesures de soutien à l’économie.

Or, ce dont nous avons débattu en séance, c’est un véritable bric-à-brac de mesures incohérentes, allant d’une taxe sur les sodas à des mesurettes pour les hauts revenus. Une nouvelle fois, les classes populaires et moyennes font les frais des manquements du gouvernement : en cinq ans, pas moins de vingt taxes sur la vie quotidienne de nos concitoyens ont été crées. Pendant ce temps, les plus aisés bénéficient d’une baisse considérable de l’impôt de solidarité sur la fortune, dont l’aspect « solidaire » n’est plus qu’un lointain souvenir.

A l’injustice, s’ajoute l’inefficacité. Sans mesures fortes de soutien à la croissance, il ne pourra y avoir de croissance qui seule permet de nouvelles rentrées fiscales nécessaires à l’équilibre budgétaire. Rien de tout cela dans la copie de la droite. La règle d’or n’est qu’une mystification, c’est l’arbre artificiel qui vise à cacher la forêt du déficit dont une grande partie est de l’unique responsabilité du gouvernement.

Y a t’il encore un gouvernail à la tête de l’Etat ? On peut légitimement se poser la question à la lumière du récent épisode, que l’on pourrait qualifier de tragi-comique si cela n’en disait pas si long sur les méthodes de gouvernement de la droite, mettant en scène Jean-Pierre Raffarin et la garde rapprochée du Président de la République à l’université d’été de l’UMP. Le principal intéressé aura au moins obtenu ce qu’il souhaitait : le retrait du relèvement de la TVA sur les parcs à thème, encore une bizarrerie dont on percevait mal la portée pour répondre à l’enjeu colossal de la dette publique et de la relance de la croissance.

Pendant ce temps, nos concitoyens souffrent d’une crise qui n’en finit pas d’avoir des conséquences dramatiques pour nombre d’entre eux. J’ai l’occasion de constater, sur le terrain, au cours de mes permanences hebdomadaires, la souffrance d’un nombre sans cesse grandissant de ces victimes de la crise. C’est, derrière les statistiques de pole emploi, le quotidien d’une France où les inégalités se creusent un peu plus d’années en années.

Le Parti Socialiste et la gauche dans son ensemble ont une responsabilité particulière, celle de porter l’espoir d’un véritable changement.  Notre programme, profondément ancré à gauche et porteur d’innovations, sera porté par un ou une des candidats aux primaires que vous choisirez les 9 et 16 octobre prochain. Contre le seul paiement d’une somme de 1 euro, nécessaire au remboursement des frais engendrés dans le cadre de l’organisation du scrutin, et la signature d’une charte d’adhésion aux valeurs de la gauche, vous pourrez, si vous le souhaitez, participer à un évènement démocratique inédit dans notre pays. Vous contribuerez à donner aussi au candidat ou à la candidate que vous choisirez la légitimité populaire qui lui permettra de l’emporter en mai 2012. Je compte sur vous pour voter, et sensibiliser les membres de votre famille ou vos amis à l’importance d’une mobilisation massive.

123456

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord