Archive pour juin, 2011

Une réforme en trompe l’œil

Le bouclier fiscal, voulu par le Président de la République dès 2007, devenait gênant pour la majorité dans l’optique des prochaines échéances électorales. Il était – légitimement – devenu le symbole de l’injustice fiscale au bénéfice des plus riches, alors même que la crise frappe durement les classes populaires et moyennes. L’Assemblée nationale va le supprimer d’ici mardi, et nous ne le regretterons évidemment pas.

Pour autant, la politique de cadeaux fiscaux pour les plus aisés est toujours, et plus que jamais, au centre de la politique du gouvernement. En effet, au bouclier fiscal se substitue un allégement considérable de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune, dans la mesure où plus de la moitié des assujettis n’en seront plus redevable. Par ailleurs, de six taux d’imposition compris entre 0,5% et 1,8%, l’ISF passe à deux taux de seulement 0,25 et 0,5 %. 

Le coût net pour la collectivité sera de plus du double que le coût actuel du bouclier fiscal. En d’autres termes, ce n’est plus d’un bouclier fiscal… mais de deux boucliers fiscaux dont peuvent désormais bénéficier les plus aisés et que tous les autres contribuables devront assumer.

Et pendant ce temps, la Droite nous explique, la main sur le cœur, que les restrictions budgétaires imposent la suppression de 16000 postes d’enseignants pour nos enfants, que les bénéficiaires du RSA – 467 euros mensuels à ce jour – sont les véritables privilégiés de la République, que l’hôpital public doit se serrer une nouvelle fois la ceinture et que, dans tous ses domaines d’intervention, l’Etat n’a plus les moyens d’exercer les mêmes missions qu’auparavant.

Le serrage de ceinture n’est pas pour tout le monde. La Droite a voté un amendement qui permet aux 260 000 contribuables assujettis à l’ISF d’obtenir une déduction fiscale de 300 euros par enfant.  Etait-ce rigoureusement indispensable pour la politique familiale de notre pays ?

L’autre actualité de la semaine, c’est aussi Luc Ferry, le Zorro de la politique, qui s’échine à jeter le discrédit par des accusations odieuses, sans preuves. Ce qui est néanmoins parfaitement prouvé, ce sont les revenus perçus par l’intéressé malgré ses absences en cours et l’empressement de Matignon à poser un cataplasme sur les manquements du philosophe.

J’ai eu le plaisir d’accompagner le Député Junior Louis Barbier, âgé de 10 ans, dans sa découverte de l’Assemblée Nationale et ses premiers pas dans l’hémicycle. Un grand coup de chapeau à ce jeune garçon pour avoir répondu avec tant d’aisance aux journalistes venus l’interviewer et, surtout, pour avoir contribué par son travail à l’adoption d’une proposition visant à la signature obligatoire, dans chaque association sportive, d’une charte du respect de la personne pour combattre les discriminations.

Je souhaite, en tant que Vice-présidente du Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais chargée de la Culture, féliciter chaleureusement Madame Claire Dancoisne, Metteur en scène, Directrice de la compagnie Théâtre La Licorne, pour sa remise de la Légion d’Honneur.

Enfin,  belle vie à Nadia et Antoine Détourné, nos jeunes camarades, qui se sont dit oui pour une belle histoire.

Et pendant ce temps, en Corrèze, on plaisante…

123

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord