Archive pour mai, 2011

En ordre de marche…

Après avoir le grand plaisir d’accompagner le député junior de la deuxième circonscription du Pas-de-Calais au parlement des enfants, je serai présente samedi à la convention nationale du Parti Socialiste afin d’entériner le projet de gouvernement pour la législature 2012-2017.

Cet évènement est le symbole d’un parti en ordre de marche pour les prochaines échéances électorales. Les médias ont tendance à l’oublier : l’actualité du Parti Socialiste ne se passe pas outre-atlantique mais à l’intérieur même des centaines de sections qui le composent, partout en France. Ses élus, ses cadres et ses dizaines de milliers de militants travaillent depuis des mois pour proposer à nos concitoyens un projet d’avenir, à la fois réaliste et porteur d’espoir.

Après l’étape majeure du projet, viendra le temps de choisir celui ou celle qui le portera.

Le Parti Socialiste est riche de ses personnalités. Quoi de plus normal et sain que la démocratie s’exprime dans un parti qui se réclame d’elle ? C’est du plébiscite qu’il faut se méfier, pas du débat d’idées. Le fait qu’il y ait plusieurs candidats pour les primaires me semble être un moteur citoyen.  Quelque soit celui ou celle qui en sortira vainqueur, il sera socialiste et aura pour mission de représenter la gauche face au Président de la République sortant.

Notre responsabilité collective est énorme. L’an prochain, la Droite sera au pouvoir depuis 10 ans. 10 ans de reculs pour nos concitoyens dans leurs droits sociaux, 10 ans de casse des services publics, 10 ans d’inefficacité pour répondre aux défis de l’emploi et de la croissance, 10 ans d’injustice fiscale au bénéfice de ceux qui en ont le moins besoin, 10 ans d’une France du toujours plus sécuritaire pour toujours moins de sécurité, 10 ans d’une France qui a perdu ses valeurs d’humanisme et de fraternité.

En 2012, nous voulons retrouver la France que nous aimons. Ensemble, avec votre aide, nous y arriverons.

L’actualité de la semaine, c’est aussi la véritable cacophonie gouvernementale sur la sécurité routière. Dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres d’ailleurs, la Droite fait preuve d’un amateurisme flagrant. Pendant des mois, le permis à point en a été la cible. Le retour de bâton en est malheureusement tragique car en changeant les règles, on change aussi les comportements. Il n’est donc pas surprenant de constater une augmentation importante du nombre de morts et de blessés sur nos routes suite à l’assouplissement des modalités de récupération de points. En ce qui me concerne, je suis profondément attachée au strict respect des règles de sécurité routière, sans doute parce j’ai régulièrement l’occasion, de par ma profession de médecin urgentiste, d’appréhender tant les dégâts physiques des victimes d’accidents de la route que la douleur des membres des familles concernées.    

Pour conclure cette semaine politique, je souhaite évoquer le projet de loi sur la bioéthique, dans lequel je suis pleinement investie. Je regrette avec force qu’aux avancées des sénateurs, grâce à la mobilisation constante des socialistes et contre l’avis du gouvernement, ait été opposé une fin de non recevoir de la part de la majorité.

L’autorisation encadrée de la recherche sur les cellules souches embryonnaires constituait pourtant une avancée certaine, alors même que le système de dérogation ne protège pas.

12345

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord