• Accueil
  • > Archives pour novembre 2010

Archive pour novembre, 2010

Tout ça pour ça…

Il devait donner un nouveau souffle au quinquennat du Président de la République, mais le remaniement n’a, au final, même pas été une simple brise. On prend les mêmes pour poursuivre la même politique, voilà en substance le résultat de huit mois d’atermoiements et d’effets d’annonces. Tout ça pour ça ! Alors que tant de nos concitoyens espéraient la nomination d’une équipe capable, sinon d’avoir une vision alternative pour notre pays, au moins un tournant social, c’est à une équipe encore plus droitisée, essentiellement issue de l’ex-RPR, à qui nous avons désormais affaire. J’observe d’ailleurs la fin de la soi-disant « ouverture à gauche » qui n’avait évidemment rien de politique mais tout du débauchage, le trompe l’œil n’a même plus lieu d’être.

Le Président de la République n’a non seulement pas écouté le message des mouvements sociaux, mais il s’est au contraire recroquevillé sur lui-même. L’objectif est clair : soigner mieux encore les siens dans l’optique du premier tour de l’élection présidentielle de 2012. Dès lors, que pouvons nous attendre de la politique du gouvernement ? Hier elle était inéquitable, aujourd’hui elle est injuste, demain elle sera inique. La réforme fiscale nous en donnera bientôt une éclatante illustration : derrière le paravent médiatique de la suppression du bouclier fiscal, c’est l’impôt sur la fortune qui pourrait disparaitre. 500 millions d’économies contre 4 milliards de rentrées fiscales en moins, 3,5 milliards de cadeaux fiscaux en plus pour les riches.

Généreux avec quelques uns, pingre avec tous les autres. Hier, à l’Assemblée Nationale, le gouvernement a fait disparaître 40 amendements au projet de loi de finances 2011 adoptés contre sa volonté.

Peu importe que ces amendements soient le fruit d’un consensus transpartisan ! Peu importe que certains d’entre eux visent à faire des économies budgétaires ! Sous les prétextes les plus fallacieux, la représentation nationale est une nouvelle fois piétinée. Une nouvelle fois, face à la représentation nationale, le gouvernement se considère omnipuissant et n’a que faire du principe fondateur de notre République qu’est la séparation des pouvoirs.  Les députés de la majorité s’en accommodent, pas nous.

Je regrette tout particulièrement, parmi les amendements autoritairement supprimés par le gouvernement, celui qui aurait permis d’augmenter de 2% la retraite des anciens combattants au premier juillet 2011. Il s’agissait de tenir (malgré lui !) l’engagement du Président de la République à porter la retraite du combattant à 48 points d’indice en 2012. Citons également la préservation de l’abattement des cotisations patronales sur les emplois à domicile pour les particuliers employeurs, ramené de 15 à 10% afin de sauvegarder l’emploi tout en maitrisant les dépenses.

Décidément, le vrai remaniement n’aura lieu qu’en 2012.

12345

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord