• Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

Archive pour juillet, 2010

Une semaine de camouflets pour le gouvernement

Fait exceptionnel, dans la nuit de mercredi à jeudi, les députés UMP ont voté contre un amendement gouvernemental de Monsieur Eric Woerth au projet de loi sur le dialogue social dans les Très Petites Entreprises (TPE).

Il s’agit d’un véritable camouflet pour le gouvernement, et plus particulièrement pour le Ministre du Travail, désavoué jusque dans ses propres rangs.

Pourtant, cet amendement visait à rétablir un article-clé du projet de loi en faveur du dialogue social qui proposait de mettre en place des comités régionaux où les quatre millions de salariés des toutes petites entreprises auraient eu un début de représentation.

Les députés du groupe socialiste et républicains, qui refusent de mélanger le contexte politique avec l’intérêt général, ont soutenu et voté cet amendement.

Ce nouvel épisode d’un feuilleton qui ne fait pas honneur à notre démocratie démontre une nouvelle fois l’affaiblissement du Ministre du Travail. Celui-ci n’est manifestement plus en mesure de porter une réforme aussi fondamentale que celle des retraites. A charge pour le Président de la République de prendre ses responsabilités. L’entêtement est mauvaise conseillère : sous le prétexte qu’une démission d’Eric Woerth apparaitrait comme un début de culpabilité, le Président de la République maintient une situation confuse et malsaine de mélange des genres entre intérêts publics, intérêts partisans et intérêts privés. La probité de l’intéressé n’est pas en cause, c’est le principe même de la confusion de fonctions incompatibles qui l’est.  


Il est un autre camouflet infligé au gouvernement un peu plus tôt cette semaine ; celui du Sénat qui a refusé deux des principaux points de la réforme territoriale. En effet, la chambre haute qui examine le texte en deuxième lecture a rejeté lors d’un premier vote, mardi après-midi, la répartition des compétences, puis dans la nuit de mardi à mercredi, le mode d’élection du conseiller territorial.

Je ne puis que m’en féliciter et souhaite que cette nouvelle alerte puisse inciter le gouvernement à agir avec un peu plus d’humilité ; le sujet de la réforme territoriale est d’une telle importance qu’il est inacceptable que ses principales dispositions aient été motivées par des arrières pensées politiciennes et électoralistes, à complet rebours de trois décennies de décentralisation. Il n’est pas trop tard pour proposer une réforme négociée qui privilégie cette fois le bien commun et l’efficacité en accompagnant, plutôt qu’en entravant, l’action remarquable des collectivités locales.

Pour conclure cette chronique hebdomadaire et à quelques semaines de l’examen du projet de loi du gouvernement sur les retraites, je veux réitérer dans ces colonnes mon engagement pour l’âge légal de départ à la retraite à 60 et pour la prise en compte de la pénibilité au travail. Devant l’inflexibilité du gouvernement, la mobilisation de tous sera indispensable.

123

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord