Archive pour mars, 2010

Appel au vote pour le 2e tour des élections régionales

Les résultats du premier tour des élections régionales sont, dans l’ensemble du territoire national, un encouragement pour la gauche. En Nord – Pas de Calais, le score cumulé des forces de progrès totalise plus de la moitié du vote des électeurs.

Par leur bulletin de vote, nos concitoyens ont souhaité exprimer un double message.  

Plus que de dénoncer le bilan calamiteux du Président de la République et du gouvernement, nos concitoyens veulent un changement radical et immédiat de cap politique. L’action de la Droite au pouvoir aggrave, dans tous les domaines, les difficultés du quotidien : le chômage explose en l’absence d’un véritable plan de relance, le mal-logement est ignoré, l’insécurité contre les personnes augmente sans être combattue, les services publics sont sacrifiés, les collectivités territoriales, qui agissent comme un bouclier social contre la crise, sont financièrement asphyxiées.

Plutôt que de répondre à la détresse de nos concitoyens, la Droite n’en finit pas de soigner sa clientèle :  le refus de remettre en cause le bouclier fiscal, destiné à quelques uns mais au coût exorbitant pour tous les autres, en est l’illustration la plus éclairante. Cette politique, profondément injuste et inconséquente, n’est plus supportable. Elle doit changer, voilà le message de nos concitoyens à la Droite.

Le vote de dimanche dernier démontre également la confiance et l’adhésion au projet du président Daniel Percheron. C’est avec modestie et la très grande détermination qu’on lui connaît qu’il porte, aux cotés des candidats de la gauche rassemblée – PS, PRG, MRC, Europe Ecologie, Front de Gauche -, un projet où le développement économique et environnemental est consubstantiel du développement social.

Il n’est pas question de faire de l’autosatisfaction. Mais pour valoriser les atouts de notre Région, le Conseil Régional présidé par Daniel Percheron joue un rôle moteur : accompagner la vie de nos concitoyens, construire l’avenir de la région, du progrès social, du développement durable et de l’action économique.

En tant que républicains, nous ne pouvons nous satisfaire du niveau élevé de l’abstention et du score du Front National. Nombre de ses électeurs, loin d’épouser les thèses de l’extrême-droite,  expriment une désespérance motivée par leurs grandes difficultés personnelles. L’abstention comme le vote extrême sont des signes d’alerte pour l’action politique. Nous ne souhaitons ni les sous-estimer ni les négliger. A ceux qui expriment leur mécontentement, à ceux qui n’ont pas jugé utile de se déplacer dimanche dernier, je veux dire que le sens même de notre projet est de ne laisser personne au bord du chemin. Dans le même temps, notre mobilisation doit être totale pour combattre les idées du FN et ceux qui les défendent.

Le second tour, dimanche 21 mars, doit exprimer notre détermination absolue de participer à la vie de notre pays et de notre région. Il est fondamental de se mobiliser pour voter et faire voter. Notre région, cette terre de solidarité et de travail, que nous aimons et que nous voulons voir changer tout en restant elle-même, mérite bien cela.

 

Je compte sur vous.

12345...8

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord