• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Archive pour janvier, 2010

Entre solidarité et mobilisations…

Le drame d’Haïti ne peut laisser personne indifférent. J’en appelle à la solidarité, individuelle et collective, pour répondre à l’urgence d’un pays qui était, avant même le tremblement de terre du 12 janvier, l’un des plus pauvres au monde. Demain, il s’agira de planifier la reconstruction physique de Port-au-Prince, mais également de panser les plaies psychologiques d’une catastrophe qui a durement frappé quasiment toutes les familles haïtiennes. La tache est titanesque : seule une collaboration internationale la plus large possible en concertation avec la population permettra de redonner vie à cette partie de l’ile d’Hispaniola.  Il faudra pour cela du temps, de l’argent, de la bonne volonté et beaucoup d’engagement de notre part.

Comme je l’indiquais dans mon précédent billet, le rapport au nom de la Mission d’Information sur la Révision des Lois de Bioéthique a été présenté à la presse. Je suis membre de cette mission, investie sur tous les sujets qu’elle évoque en particulier sur la relation indéfectible entre le progrès de la recherche et éthique. A ce titre, concernant la recherche sur l’embryon, je suis favorable à une autorisation de recherche très encadrée plutôt qu’à une interdiction de recherche avec dérogation possible. Concernant la procréation médicale assistée (AMP), je suis pour le maintien de raisons médicales quant à son recours avec extension possible pour les femmes célibataires. Concernant la gestation pour autrui,  j’ai conscience que le sujet est très lourd, faisant se confronter deux demandes qui peuvent êtres conflictuelles : d’un coté le désir d’enfant avec importance forte donnée au lien génétique, d’un autre coté la demande totalement légitime du respect de la femme dans l’intégrité de sa personne. Tout en mesurant la gravité de la position que j’exprime, je suis opposée à la gestation pour autrui, sujet que les médias évoquent sous le vocable de « mères porteuses ». C’est une instrumentalisation du corps de la femme et par la même une atteinte à son intégrité, c’est un constat que je ne peut accepter. Par ailleurs, il est très difficile de faire la différenciation entre compensation nécessaire et obligatoire pour la mère porteuse et rémunération. Force est de constater que nous sommes malheureusement dans une logique de marchandisation. Par ailleurs, on ne peut oublier les relations fortes qui existent in utero  entre la mère et l’enfant à naitre ainsi que l’importance de ces relations avec la fratrie. Si je comprends la situation difficile des parents qui souhaitent recourir à la gestation pour autrui, il me semble souhaitable et indispensable de les orienter vers d’autres solutions. L’argument selon lequel « cela se fait ailleurs » ne me semble pas recevable, quand bien même je n’oublie pas les difficultés juridiques que rencontrent les enfants nés de mère porteuses là ou c’est autorisé. Pour aller plus loin sur le sujet, je vous invite à télécharger l’intégralité du rapport en format PDF en suivant ce lien : http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i2235-t1.asp

Dans un autre registre, j’observe avec satisfaction la grande mobilisation des usagers et des élus notamment au Conseil Régional pour défendre les liaisons entre Paris et la région Nord, en particulier Paris-Arras. Une réduction de la fréquence des trains sur cet axe stratégique pour notre territoire serait tout à fait inacceptable. J’ai posé une question d’actualité à ce sujet à l’Assemblée nationale (voir mon article du 19 janvier). La question fondamentale qui se pose à travers cette problématique est celle de la place que nous voulons donner aux services publics et, plus largement, à son rôle dans notre société. Je suis profondément attaché à un service public fort, qui garde au centre de ses missions l’exigence du bien commun. Je crois nécessaire de réaffirmer que la rentabilité doit passer au second plan lorsque le service rendu est d’intérêt public. On le sait, la distribution du courrier quotidienne à domicile n’est pas une activité rentable, elle n’en est pas moins nécessaire pour chacun de nos concitoyens.  La défense des liaisons TGV rentre dans le même cadre parce qu’elle est une condition de l’aménagement des territoires et de leur attractivité. Par ailleurs, il s’agirait d’un véritable contresens politique et historique alors que les impératifs du développement durable s’imposent à chacun d’entre nous.

Le Conseil Régional a pris, en ce qui le concerne, toute la mesure de l’enjeu d’un maillage ferroviaire dense de notre territoire. Les investissements considérables pour renforcer l’attractivité du TER en sont la preuve. Dans notre région, le train est une alternative douce, rapide et économique à la voiture. Nous poursuivrons dans cette voie d’avenir. J’aurais très prochainement l’occasion de vous faire part des principaux projets que nous souhaitons porter pour les années à venir : ce samedi matin, à Lille Grand Palais, une convention régionale sur le projet 2010-2016 permettra de finaliser nos propositions.

La mobilisation des énergies est en marche. Je me félicite à cet égard du grand succès de la cérémonie des vœux des socialistes, à l’invitation des députées de la Ière et IIème circonscription, qui a eu lieu hier soir à Arras en présence de Daniel Percheron. Plus qu’une question d’affluence, aussi remarquable soit t’elle, je souhaite mettre ici l’accent sur l’ambiance chaleureuse, fraternelle et constructive de cette soirée. Enfin, pour conclure mon propos hebdomadaire, je soutiens de façon inconditionnelle la décision de notre première secrétaire Martine Aubry de soutenir la candidature d’Hélène Mandroux dans la région Languedoc Roussillon avec une alliance de gauche la plus large possible, en particulier avec nos camarades écologistes. C’est la seule décision qui doit être prise quand l’indicible est atteint.

123456

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord