• Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

Archive pour décembre, 2009

« L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir. » Jean Jaurès

Dans notre pays, les traitements se sont améliorés et l’espérance de vie des malades progresse. Nous ne pouvons que nous en féliciter. Pourtant, la pandémie n’a pas disparue, loin de là. Elle fait plus de 6000 morts par jour dans le monde. Et, plus de 25 ans après sa découverte, on n’en guérit toujours pas. Cette maladie, c’est bien entendu le SIDA, dont le 1er décembre a été la journée mondiale. Son principal allié ? L’ignorance et le sentiment grandissant de banalisation. L’augmentation des cas de contamination chez les plus jeunes le démontre : le SIDA est de moins en moins connu, il fait moins peur, on s’en prémunie donc plus mal qu’il y a quelques années.

L’apathie du gouvernement sur ce sujet fondamental de santé publique me surprend autant qu’il m’inquiète. Il est urgent de retrouver une grande politique de prévention notamment à destination des adolescents, qu’il s’agisse de prévenir les pratiques à risques ou de proposer un dépistage automatique. Dans le même temps, il nous faut combattre vigoureusement la stigmatisation et la discrimination dont restent victimes les malades dans leur vie sociale. Enfin, il faut absolument garantir la qualité de la prise en charge thérapeutique mise à mal par la grande précarité sociale dont souffrent un nombre important de malades et aggravée par la politique de déremboursements du gouvernement (franchises médicales, augmentation du forfait hospitalier, menaces sur la prise en charge des affectations de longue durée). Enfin, il est important de mettre en place de nouveaux moyens pour la solidarité internationale afin que les trithérapies ne soient pas réservées aux seuls  malades des pays développés.

S’il est un autre domaine où l’action du gouvernement fait défaut, c’est dans la gestion de la vaccination de la grippe H1N1. A ce jour, on estime que plus de 4 millions de nos concitoyens ont été infectées par le virus depuis aout dernier, dont 1 million cette dernière semaine. Les centres de vaccination, malgré le dévouement du personnel médical, sont débordés : les temps d’attente deviennent considérables et nombre de personnes à risque ne sont pas vaccinés faute d’avoir reçu leur bon de vaccination. Cette situation pourrait s’aggraver si le gouvernement persiste à refuser d’associer les médecins libéraux à la campagne de vaccination. Je considère en effet que le succès de la vaccination passe obligatoirement par le maillage médical de notre territoire par les médecins généralistes.

L’actualité de la semaine, c’est aussi le Sommet de Copenhague. Loin des coups d’éclats médiatiques pas forcément très productifs, les socialistes sont pleinement mobilisés pour peser dans cette conférence de l’ONU qui doit aboutir, nous le souhaitons ardemment, sur des engagements clairs et contraignants pour les pays qui sont les principaux responsables du rejet du Co2 dans l’atmosphère. Le réchauffement climatique est une réalité identifiée, mesurée par l’ensemble de la communauté scientifique mondiale. Pourtant, entre la reconnaissance unanime de l’urgence et la réalité des prises de décision par les gouvernements, on pouvait jusqu’ici observer un véritable gouffre. Il doit être mis fin au temps des cautères sur une jambe de bois : nous n’avons plus les moyens de perdre du temps à nous apitoyer sur nos illusions énergétiques perdues alors que la situation s’aggrave d’année en année.

L’engagement des pays les plus développés est un préalable indispensable. A cet égard, je souhaite que les promesses faîtes par le Président Obama lors de sa campagne électorale trouvent une réelle concrétisation à Copenhague. Comment espérer en effet convaincre les autres géants industriels tels que la Chine ou l’Inde de s’engager sur des objectifs chiffrés si les Etats-Unis n’en sont pas capables ? J’estime à cet égard que la France à une responsabilité particulière et qu’elle doit peser de toute son influence pour faciliter un accord international ambitieux pour notre planète, mais qui ne laisse personne au bord du chemin. Je pense en particulier aux pays les plus pauvres qui sont le plus souvent les premières victimes des conséquences du bouleversement climatique. Début de réponse à partir de lundi.

Cette fin de semaine a également été marqué par une actualité riche au sein du Parti Socialiste. C’est d’abord la remarquable intervention de Martine Aubry en conclusion du « tour de France du Projet » à Rennes. Elle nous a parlé de notre identité : pas du quizz ridicule et orienté du gouvernement, mais de la France qu’on aime. Cette France, nous dit Martine Aubry, c’est la  fraternité qui doit permettre à tous les citoyens de vivre en harmonie, c’est la solidarité qui doit se réinventer pour favoriser une nouvelle donne sociale,  c’est un Etat qui doit reprendre les rênes d’une économie devenue folle par manque de régulation, ce sont aussi les services publics qui doivent retrouver leur force.

C’est ensuite le vote jeudi  soir des socialistes dans le cadre de la ratification des listes pour les élections régionales. En ce qui concerne le Pas-de-Calais, je me félicite du soutien massif des militants à la liste de la gauche rassemblée menée par Daniel Percheron. Ce moment démontre non seulement que l’unité de notre parti n’est pas un vain mot mais aussi que la gauche, si elle le souhaite, est capable de s’unir autour d’un projet commun. Notre campagne régionale va s’ouvrir samedi avec le rassemblement des cadres socialistes, où il a été question du bilan. Un bilan remarquable à faire connaître au plus grand monde, j’aurais l’occasion d’y revenir dans ces colonnes. Enfin, je tiens à souligner que l’engagement dans notre parti, c’est l’engagement de chacun au service d’un projet commun. Or, notre projet passe résolument par le rassemblement de la gauche, de toute la gauche.

12345

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord