• Accueil
  • > Archives pour septembre 2009

Archive pour septembre, 2009

Billet de rentrée

Je me réjouis de la façon dont le Parti Socialiste, semaine après semaine, se réapproprie une crédibilité politique auprès de nos concitoyens.

Au delà de la seule dénonciation de l’action gouvernementale, évidemment nécessaire mais insuffisante pour porter l’alternance, le Parti Socialiste se donne les moyens de bâtir un projet ambitieux, conforme à nos valeurs de gauche, pleinement ancré dans le réel.

Contrairement aux allégations la droite, la solidarité, la fraternité et l’humanisme sont possibles dans une société économiquement et culturellement mondialisée.

Derrière les polémiques stériles du microcosme médiatique, le Parti Socialiste travaille, beaucoup et à tous les échelons. Comme un symbole de la reconquête, j’ai été particulièrement heureuse de la victoire de mon collègue à l’Assemblée nationale Jean-Claude Perez qui a redonné Carcassonne à la gauche, après 26 ans de règne sans partage de la droite.

J’ai pleinement confiance en la voie tracée par Martine Aubry. Notre parti se réinvente, se réorganise, se rénove dans le sens d’une plus grande ouverture à la société et d’une meilleure écoute des militants.  Le vote du 1er octobre est à cet égard une étape tout à fait fondamentale ; la mobilisation massive des militants est une nécessité pour aller aussi loin que nous le souhaitons.

Nos concitoyens sont attentifs à ce qui se passe au Parti Socialiste. Il est vrai qu’après un été socialement difficile, la rentrée ne se présente pas sous les meilleurs auspices : le rythme des plans sociaux ne faiblit pas, la précarisation des conditions de travail se poursuit, le chômage, en particulier celui des jeunes, atteint des niveaux dramatiques. Depuis de long mois, le gouvernement fait preuve de son incompétence à traiter les effets de la crise économique et sociale.

Pire encore, sa politique de restrictions et de coupes sombres enfonce encore un peu plus notre pays. Apporter des recettes ultralibérales à une crise causée par l’ultralibéralisme n’a aucun sens : c’est pourtant la voie choisie par le Président de la République qui prépare un budget d’austérité drastique, peu après avoir renoncé à plusieurs milliards d’euros de rentrées fiscales pour un résultat économique que l’on sait nul.

Les Français souffrent de la crise. C’est maintenant que nos concitoyens ont besoin d’un Etat fort, capable d’une politique volontariste de soutien social et économique.

En lieu et place, c’est le chacun pour soi que l’on instaure. L’évolution de la protection sociale, domaine dans lequel je suis particulièrement investie, en est la parfaite illustration : les mesures prises transforment peu à peu son  fondement même ; la solidarité fait place à l’individualisme.

Pour la première fois, Nicolas Sarkozy subit la rentrée politique. La démocratie doit pouvoir fonctionner pour que le cap soit changé. En tant que Parlementaire, Membre de l’exécutif du Conseil Régional, j’agis en ce sens.

Je vous invite d’ailleurs à venir me rencontrer pour en débattre lors d’une de mes réunions que je tiendrais dans les prochaines semaines dans chacun des cantons de la deuxième circonscription.

1234

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord