• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

Archive pour octobre, 2008

Lettre de Catherine Génisson et Jacqueline Maquet aux militants

Cher(e) Camarade,
Cher(e) Ami(e),

A chaque rendez vous important de la vie de notre parti, nous souhaitons vous exprimer notre prise de position en tant que militantes, dans le souci constant de la relation de confiance et d’amitié qui nous lie depuis si longtemps.

Le 6 novembre prochain, chacun d’entre nous se prononcera en faveur de la motion qui lui paraitra la mieux à même de répondre aux grands enjeux de notre pays.

Ce moment démocratique prend une importance toute particulière alors que nous subissons les conséquences dramatiques en terme de pouvoir d’achat et de chômage de la politique ultralibérale du Président de la République Nicolas Sarkozy, situation encore aggravée par la crise financière mondiale qui se transforme en crise économique et sociale majeure quand le gouvernement offre 15 milliards de réduction d’impôts aux plus riches.

Quel que soit la motion que nous mettrons dans l’urne, notre choix sera éminemment respectable. Nous sommes tous socialistes ; ce qui nous distingue n’est rien au regard de ce qui nous unit.

Le débat démocratique est une chance, une richesse pour notre parti. Laissons les béni-oui-oui pour l’UMP, et nous ; débattons ensemble.

Pour autant, il ne faut pas nous tromper de combat ; nous ne choisirons pas notre candidat à l’élection présidentielle le 6 novembre prochain. Notre urgence n’est pas de départager des candidats potentiels à une élection qui aura lieu dans 4 ans, mais de reconstruire ensemble un parti en ordre de marche. Le parti, autour d’un premier secrétariat fort, doit être la principale force d’opposition à la droite, et le principal moteur de proposition pour la gauche, sans pour autant se vouloir hégémonique.

Parce que nous croyons au « nous » plutôt qu’au « je », nous soutenons avec force et détermination, aux côtés de très nombreux camarades, la démarche impulsée par Martine Aubry. Nous tenons, par ces quelques mots, à partager avec toi nos motivations profondes.

Martine est une femme de gauche. Ministre du Travail de 1991 à 1993, Ministre de l’Emploi et de la Solidarité de 1997 à 2000, elle est la ministre des grandes lois sociales du gouvernement Jospin : les 35 heures bien sûr, mais aussi les Emplois jeunes, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie pour les personnes âgées dépendantes, la Couverture Maladie Universelle… Elle a également permis un rééquilibrage des budgets pour nos hôpitaux du Nord Pas-de-Calais quand la santé de beaucoup de nos concitoyens est précaire. Nos parlementaires du Nord Pas-de-Calais ont toujours été à ses côtés dans l’hémicycle pour soutenir ces lois, face à une droite dure et conservatrice.

Martine, c’est aussi une formidable femme Maire, qui à la suite de Pierre Mauroy à Lille, poursuit le changement de notre capitale régionale afin de l’ancrer dans une modernité solidaire qui bénéficie à tous les territoires. La motion dont Martine est la première signataire, c’est aussi la motion du Nord Pas-de-Calais, fidèle à ses valeurs, à ses grandes figures qui ont fait l’histoire du socialisme dont Pierre Mauroy, soutien sans faille de la démarche et de l’engagement de Martine, est un remarquable exemple.

Aujourd’hui, nos concitoyens vivent des moments difficiles. La crise financière touche de plein fouet le social et l’économie réelle, nous démontrant une fois de plus les conséquences dramatiques de l’ultralibéralisme où les forts s’en sortent toujours et où les faibles sont systématiquement sacrifiés. Notre motion, la motion D, apporte des réponses nouvelles, des réponses de gauche aux problèmes quotidiens des Français en terme d’emploi, de pouvoir d’achat, de logement, de lutte contre toutes les formes de précarité. Elle affirme qu’il ne peut y avoir de développement solidaire de notre pays sans une Europe politique, sociale et économique forte et sans une nécessaire régulation de la mondialisation qui doit intégrer la valeur solidarité.

Martine nous le dit toujours, ne l’oublions pas, il ne faut jamais mettre nos valeurs de gauche dans notre poche. Notre parti ne se porte jamais aussi bien que quand il les porte haut et fort.

Le congrès de Reims doit être le congrès du renouveau du Parti Socialiste, il doit être le congrès des Français. Cette volonté, c’est celle de la motion « Changer à gauche pour changer la France ».

Nous te proposons de rejoindre le rassemblement des socialistes autour de Martine Aubry et t’invitons à signer, et à faire signer autour de toi, la motion sur internet .

Il n’y a pas de « je » quand nous sommes ensemble.

Sachant pouvoir compter sur ton soutien,
Nous te prions de croire, cher(e) Camarade, cher(e) Ami(e), en l’expression de nos amitiés socialistes et fraternelles.

12345...14

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord