Bienvenue !

Bienvenue ! dans Accueil catherine-genisson-antoine-detourne-arras-ps-parti-socialiste-300x109

Cher(e)s Internautes,

Ce blog est une véritable boite à outils.

D’abord pour vous permettre d’appréhender mon action parlementaire. Vous avez le droit de savoir ce que fait votre Sénatrice.

Et je considère qu’il s’agit bien évidemment d’un devoir démocratique que de vous informer de façon régulière et complète sur mon activité législative. Je l’ai toujours fait dans mon mandat de Députée, je continue cette information permanente dans ma nouvelle fonction au Sénat.

Ensuite pour nous permettre de garder le contact. Vous y trouverez toutes les informations utiles pour prendre rendez-vous lors d’une de mes permanences hebdomadaires ou pour me poser par courriel les questions que vous souhaitez. Mais ce blog est également un outil de dialogue et de débat démocratique. J’ai l’intention de vous donner ma position concernant les grands sujets politiques qui vous concernent et qui vous préoccupent dans le Monde, en Europe, en France ou au niveau local. Et je ne saurais trop vous inviter à intervenir pour que nous en débattions ensemble.

A vos claviers, citoyens !

signaturecatherinenoire.gif

cg-intervient-au-senat1-146x150 dans Accueil

>> Visionnez le portrait vidéo de Catherine Génisson 

La situation des migrants, une tragédie insoutenable à laquelle l’Europe doit répondre

migrants

Suite aux tragédies insoutenables des naufrages de bateaux de migrants qui se multiplient en mer Méditerranée, avec des bilans humains de plus en plus dramatiques, l’Union Européenne tient ce jeudi 23 avril, une réunion extraordinaire afin de s’accorder sur la mise en place d’un plan d’action complémentaire d’envergure qui puisse répondre aux enjeux de ces drames qui s’intensifient avec toujours plus de victimes…

Après que près de 450 migrants aient perdu la vie dans un naufrage mi-avril, c’est plus de 800 personnes, dont des enfants de moins de 12 ans, qui ont trouvé la mort dimanche dernier dans l’accident d’un chalutier en mauvais état et bondé, qui n’a laissé que 28 survivants…  

Majoritairement de nationalité syrienne, érythréenne, somalienne, malienne, sénégalaise et gambienne, l’origine de ces victimes, qui s’engagent dans un voyage très difficile et dangereux pour fuir la faim, misère ou la guerre dans l’espoir d’un « eldorado européen », démontre que les réseaux de trafic d’êtres humain installés en Lybie sont devenus l’épicentre lucratif de l’immigration clandestine vers l’Europe.

« Nous ne pouvons pas continuer comme cela, nous ne pouvons accepter que des centaines de personnes meurent en essayant de traverser la mer pour venir en Europe », a affirmé Donald TUSK, le président du Conseil européen, tout en avertissant sur la douloureuse réalité que l’Europe ne doit « pas attendre de solutions rapides aux causes profondes des migrations, parce qu’il n’y en a pas (…) s’il y en avait, nous les aurions mises en œuvre depuis longtemps ».

Aussi, bien que la complexité et l’ampleur catastrophique de cette situation très grave ne permettent pas la mise en place de « solutions miracles », le commissaire européen, Dimitris AVRAMOPOULOS, a déclaré que « si nous n’agissons pas maintenant, la crise va prendre des proportions dangereuses dans les mois qui viennent ». Il a présenté, devant les ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur de l’Europe, le plan d’action en dix points qui doit servir de « base de travail » aux dirigeants européens.

Ce plan prévoit le doublement des moyens et de la zone d’action de la mission de surveillance maritime Triton, qui participera aussi aux missions de secours. De plus, l’Union Européenne envisage des actions de capture et de destruction des bateaux utilisés par les trafiquants, ainsi que la mise en œuvre d’une meilleure coopération avec les pays d’origine et de transit pour la régulation de ces flux migratoires.

Dans cette ambition légitime d’amélioration de la coopération dans le combat contre le trafic d’êtres humains, le Président congolais, Denis SASSOU NGUESSO, a appelé « le Conseil de paix et sécurité de l’Union Africaine à se saisir des problèmes des flux migratoires (…) il s’agit là un phénomène qui intéresse d’abord l’Afrique. Il ne peut pas y avoir de solutions aux problèmes africains sans les Africains ».

Notre devoir Humaniste, notre engagement démocratique ainsi que notre responsabilité collective nous obligent à l’élaboration de mesures concrètes pour arrêter cet inadmissible enrichissement de réseaux mafieux exploitant le désespoir de milliers d’innocents… Jean Jaurès disait : « Quel que soit l’être de chair et de sang qui vient à la vie, s’il a figure d’homme, il porte en lui le droit humain ».

12345...626

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord