Bienvenue !

Bienvenue ! dans Accueil catherine-genisson-antoine-detourne-arras-ps-parti-socialiste-300x109

Cher(e)s Internautes,

Ce blog est une véritable boite à outils.

D’abord pour vous permettre d’appréhender mon action parlementaire. Vous avez le droit de savoir ce que fait votre Sénatrice.

Et je considère qu’il s’agit bien évidemment d’un devoir démocratique que de vous informer de façon régulière et complète sur mon activité législative. Je l’ai toujours fait dans mon mandat de Députée, je continue cette information permanente dans ma nouvelle fonction au Sénat.

Ensuite pour nous permettre de garder le contact. Vous y trouverez toutes les informations utiles pour prendre rendez-vous lors d’une de mes permanences hebdomadaires ou pour me poser par courriel les questions que vous souhaitez. Mais ce blog est également un outil de dialogue et de débat démocratique. J’ai l’intention de vous donner ma position concernant les grands sujets politiques qui vous concernent et qui vous préoccupent dans le Monde, en Europe, en France ou au niveau local. Et je ne saurais trop vous inviter à intervenir pour que nous en débattions ensemble.

A vos claviers, citoyens !

signaturecatherinenoire.gif

cg-intervient-au-senat1-146x150 dans Accueil

>> Visionnez le portrait vidéo de Catherine Génisson 

Manuel VALLS précise le plan d’action gouvernemental

valls - metronews

Après le Conseil des Ministres du mercredi 16 avril, le Premier Ministre a détaillé les enjeux et les choix du Gouvernement afin d’assurer les économies nécessaires à la réussite du « chemin pour nous redresser, pour redresser la France ».

L’ambition du plan d’économie de 50 milliards entre 2015 et 2017, qui répond aux exigences de réduction des déficits publics, sera aussi la clé de voûte de la mise en œuvre du pacte de responsabilité et de solidarité.

Le pacte de responsabilité et de solidarité a pour objectif de redonner du souffle à notre économie par différents leviers, à travers des mesures importantes, tout en préservant nos règles sociales et nos acquis :

- l’allégement des cotisations patronales ainsi que la simplification des démarches administratives des entreprises, c’est à dire donner des marges de manœuvres et relancer le développement des activités et de l’emploi.

- le pouvoir d’achat des salariés, notamment les plus bas salaires, recevra un coup de pouce important par la réduction des cotisations salariales qui se traduiront par une augmentation de la rémunération nette (environ 500€/an pour un SMIC).

Aussi, lors de la présentation des orientations de ce plan d’économie, le Chef du Gouvernement a précisé avec détermination que « ces efforts seront justes, car il seront collectifs, (…) équitablement répartis » et qu’ils « serviront à tous » :

- 18  milliards d’euros de la part de l’Etat

- 11 milliards d’euros de la part des collectivités locales

- 10 milliards d’euros de la part de la gestion du système social

- 10 milliards d’euros de la part de l’assurance maladie

Concernant la « part de l’Etat », Manuel VALLS a expliqué que la priorité sera mise sur la maitrise des dépenses de fonctionnement pour « réduire davantage le train de vie de l’Etat ». Il a aussi tenu à préciser que les créations de postes seront maintenues pour la Police, la Justice et l’Education Nationale, ce qui était un engagement du Président de la République pour répondre à leurs missions prioritaires au service de l’intérêt général, ainsi qu’à la réussite du redressement de notre pays dans la Justice.

Les pistes de réflexions et les propositions apportées par le rapport sur la « maitrise collective des dépenses publiques », de Martin MALVY (Président PS du Conseil Régional de Midi-Pyrénées) et Alain LAMBERT (président UMP du Conseil Général de l’Orne), doivent permettre d’engager la construction, dans le dialogue avec les acteurs de territoire, d’évolution des différentes collectivités locales et de redéfinition de leurs missions respectives, afin de leur donner les moyens en adéquation avec leurs compétences pour qu’ils continuent d’être efficients.

Je serai active et très vigilante concernant les mesures d’économies qui seront proposées, en particulier pour la protection sociale et la santé.

La volonté légitime de préservation et d’amélioration du service de santé à la population ne doit pas être contradictoire avec les plans d’économie.

En revanche, ces objectifs doivent nécessairement reposer sur une double exigence : la qualité des soins apportés aux patients et la qualité d’exercice du professionnel de santé ; J’aurai à cœur à y veiller.

12345...529

MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Le vécu Algérien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN
| DES IDEES ET DES REVES Nord